Quelques astuces pour réussir votre campagne de SMS

1 La promesse commerciale

Faire simple, clair et facile à lire.
Pensez à clairement identifier votre entreprise, votre commerce. Quand on envoie un SMS il
est possible de personnaliser l’expéditeur dès lors que l’on utilise des SMS Premium. En version low-cost cette possibilité est absente.
Votre promesse commerciale aussi doit être claire. Surtout pas de formule alambiquée ou de conditions confuses pour profiter de celle-ci.
Dans la mesure du possible, essayer de mettre le maximum d’informations commerciales attractive dès le début du texte. Comme vous avez sans doute pu le voir, les 3 premières lignes apparaissent immédiatement dans le fil des messages reçus sur un smartphone. De cette manière votre client sait immédiatement si l’offre va l’intéresser… C’est toujours mieux et évite le coté “intrusif” de cet outil de marketing direct.

2 Faire court…ou long

Pour réaliser votre campagne de SMS, vous disposez de 160 caractères en tout (avec la mention STOP au 36***) donc en fait seulement 146 caractères (espaces inclus). Cela laisse peu de place à la prose de Molière mais vous oblige à résumer et donc à travailler votre texte commercial au plus juste.
Il est cependant possible sur de nombreuses plateformes d’augmenter par palier de 160 caractères.
Bref, 1 SMS vous “coutera” 2 SMS ou plus. Au lieu de vous coûter environ 10 cts unitaire, on passe tout de suite à 20 cas (et plus).
Le coté économique reste toujours aussi pertinent mais est-il si important de doubler (ou plus) votre budget?
Pouvez-vous essayer de faire plus court?.
Pourquoi ne pas utiliser les liens courts qui envoient vers une page internet, vers un plan ou encore une image?
C’est possible mais posez-vous une seule question : vos clients ont-ils un smartphone? C’est important. Nous faisons là, quand même, du marketing. La moindre des choses est donc de commencer par s’intéresser à vos clients et donc à leurs usages.

3 Action

Une campagne de SMS mailing professionnelle doit avoir un objectif précis et idéalement unique (comme tout message de communication)
– faire venir dans votre magasin
– faire profiter votre client d’une offre commerciale “alléchante”
– générer une inscription sur votre site web ou faire découvrir votre nouvelle page Facebook.
– lui offrir un cadeau…

Les raisons sont nombreuses tant cet outil est pratique et économique. Servez-vous en.
Régulièrement mais pas tout le temps… Variez les médias pour vous garantir l’effet nouveauté. Vous avez d’autres outils à votre disposition : mailing courrier (le must), email marketing, sms vocaux… sans oublier la presse, la radio et l’affichage 4x3
Vos clients sont “cross-canal”, soyez au moins “multi-canal”

4 Respect de la législation

Les SMS commerciaux doivent suivre des règles simples. Pas d’envoi après 20h ni avant 8h le matin. Vous devez aussi permettre le désabonnement via la mention “STOP au 36***”. les “*” représentent le n° de votre plateforme de SMS. Cette mention permet à vos clients (ou prospects) par simple clic de se désabonner.
Attention de bien respecter cette directive. Il peut vous en coûter cher…

5 Le timing

Il est important de réfléchir au timing. Envoyer une campagne de SMS à 8h du matin quand votre client prend son déjeuner ou est en voiture dans les bouchons, est-ce une bonne idée? Sera-t-il en capacité à réagir à votre offre? Ne va-t-il tout simplement pas l’oublier parce qu’il va remettre à plus tard sa décision de venir dans votre commerce ou pas?

6 Simplicité et rapidité

Le message doit être simple à lire et surtout, le passage à l’action doit pouvoir se faire très rapidement. Eviter d’envoyer un message 2 jours avant un événement. Le risque d’oubli ou de perte d’intérêt augmente considérablement avec le temps. Nous sommes dans une société d’instantaneité, de consommation de l’information en continue. Pour attirer votre client dans votre commerce, jouez cette carte.
Si votre offre commerciale s’étend sur plus d’une semaine, pensez à faire une relance par exemple la veille de la fin avec un message d’alerte sur cette fin d’offre.

7 L’envoi

Maintenant que tout cela est calé, reste le détail technique. Qui envoie votre message. Vous pouvez bien entendu envoyer vous-même votre campagne mais si votre liste de contacts dépasse 30 personnes, ça va vite devenir compliqué. Et vous aurez des difficultés à respecter les règles de base sur la désinscription notamment.
Il existe une solution simple qui règle tout cela : l’utilisation d’une plateforme professionnelle. C’est le cas de i-cust